Les secrets et les mensonges sont les clefs de la destruction...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Retour dans le passé Feat Anthony Curtis
 :: Faites tourner! :: Coin Invité :: Exemples de RPGs

Messages : 19
Argent ($) : -250
Date d'inscription : 30/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
You were like my sister... and with our families... we need each other.

Carte d'Identité
Âge: 22 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Dim 6 Nov - 0:08





Retour dans le passé
Anthony & Mia

Je marchais très lentement, le vent était vraiment très frais dehors, j'avais les mains assez froide mais je continuais d'avancer lentement, je prenais une grande respiration avant d'entrer dans le cimetière, depuis mon retour je n'avais pas encore eu le courage de venir, c'est en discutant avec deux amis qu'il m'avait convaincue d'y aller, alors des lendemain, j'avais pris mon courage à deux mains et je m'étais dirigée vers le cimetière, je n'avais pas prévenu mon père, je ne voulais pas qu'il s'inquiète et je ne voulais surtout pas qu'il vienne avec moi.

Je marchais toujours en direction de l'allée, il n'y avait pas grand monde dans le cimetière à cette heure ci, pourtant c'était le début de l’après-midi ... Enfin c'était une chose que je préférai, je n'aimai pas vraiment les bains de foule, je venais d'arriver dans l'allée, instinctivement mes pieds s’arrêtèrent. Je respirais une nouvelle fois avant de forcer mes pieds à avancer. Quelques minutes plus tard, je venais d'arriver devant la tombe de ma mère et juste a côté, celle de ma meilleure-amie. J'inspirai profondément une dernière fois.

- "Coucou Maman, je suis vraiment désolée de ne pas être venu plus tôt mais je n'ai pas vraiment eu le courage. Depuis mon retour, j'ai eu pas mal de chose à faire et aussi beaucoup de travail. Je viens de trouver un travail dans un cabinet d'avocat, c'est pour le moment juste un stage mais je pense vraiment que j'ai trouvé ma voie. J'aime beaucoup ce que je fais, et j'apprends aussi beaucoup de chose. Je voulais aussi te parler de papa, il va bien, il n'était pas vraiment excité à l'idée de revenir à New-York mais je crois qu'il commence vraiment à s'y faire, il a retrouvé un travail, il est sorti avec ses collègues la semaine dernière. On va bien même si on arrête pas de penser tous les jours à toi, tu nous manques vraiment beaucoup. Et je te promets à l'avenir que je vais passer toutes les semaines. Je t'aime Maman"

Je me relevais et je me dirigeais maintenant vers la tombe d'a côté, a quelques mètre, j'inspirais profondément, je ne savais pas si je me sentais vraiment prête pour parler avec ma meilleure amie, cette histoire était encore assez vive, mais c'est surtout les souvenirs qui allaient remonter et ce n'était pas forcement les meilleurs mais je m'installais aussi juste a côté de la tombe.

- "Coucou ma jumelle, je ne sais pas vraiment par quoi commencer, je me sens bien, et comme tu peux le voir, je suis revenue à New-York. C'était vraiment très difficile au début de revenir mais je ne pouvais pas rester dans l'autre ville ou je me trouvais, ce n'était pas chez moi et j'avais besoin de revenir ici. Je commence à retrouver mes marques même si c'est assez dure, j'ai trouvé un stage dans un bureau d'avocat, ce n'était pas mon début au début mais les choses de la vie en ont décidé autrement pour moi, j'aime assez ce que je fais. Je n'ai pas vraiment le temps de m'ennuyer mais ça ne m’empêche pas de penser à toi ... Si tu savais combien tu me manques, chaque jour, j'y pense, j'essaye d'avancer tous les jours mais c'est vraiment très dure. Mais à partir de maintenant, je vais venir te voir au moins une fois par semaine. Tu me manques ! Je t'aime aussi ma jumelle"

Je me relevais et j'allais partir, je regardais une dernière fois la tombe de ma mère ainsi que celle de ma meilleure-amie. Ce fut vraiment très dure mais je venais de le faire, je venais d'affronter quelque chose qui m'angoissait ... Au tout début, je ne voulais plus avancer mais maintenant, je ne voulais plus vraiment partir ...

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________
Messages : 555
Argent ($) : 29178
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
It's over bitch !

Carte d'Identité
Âge: 24 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Dim 13 Nov - 22:11
Retour dans le passéMia & Anthony ♥
Pendant toute la matinée, je m'étais dit qu'il y avait un lieu que je devrais bien visiter, mais j'avais repoussé cela à plus tard dans la journée jusqu'à ce que je me décide enfin en début d'après-midi.

Je n'y allais vraiment pas souvent. En règle générale, les cimetières ne me faisaient ni chaud ni froid, je ne les trouvais pas "glauques" comme la plupart des gens, mais celui ci me laissait toujours un goût amer. Il fallait dire que quand j'y allais, c'était pour rendre visite à quelqu'un que j'aurais plutôt voulu voir vivant.
Cela faisait déjà plusieurs années, mais j'avais toujours du mal à digérer. Et forcément, j'avais affronté "le problème" comme je le faisais presque toujours : je l'avais évité. Du coup, je ne me rendais au cimetière que de temps en temps par respect. Je lui devais bien ça. Parfois je déposais des fleurs, à d'autres moments je venais simplement me recueillir. Même si ça avait toujours tendance à me serrer la gorge, il fallait avouer que ça avait un côté apaisant de me rendre sur sa tombe. Ça m'avait pris beaucoup de temps la première fois. Je n'avais évidemment pas été à l'enterrement et il m'avait fallu des semaines pour franchir les grilles du cimetière.

Quoi qu'il en soit, je ne savais pas si j'avais choisi la meilleure journée pour faire ma visite, il faisait un froid de canard et comme d'habitude, je ne portais pas les vêtements adaptés pour faire face à ces températures. Mais je n'allais pas me défiler, sinon je ne savais vraiment pas quand je finirai par venir...

Enfin arrivé, je poussai la grille et suivis instinctivement le chemin que je connaissais par cœur. Même perdu dans mes pensées, mes pieds m'y auraient guidé d'eux-mêmes.

Arrivé à quelques mètres, je m'aperçu qu'il y avait déjà quelqu'un sur sa tombe. Je m'arrêtai net. Je n'y avais jamais croisé personne. Et il fallait dire que ce n'était pas vraiment l'endroit où j'avais envie de sociabiliser.

Je n'avais pas vraiment envie non plus d'envahir l'intimité de quelqu'un, mais puisqu'on ne m'avait pas entendu arriver et que je me retrouvais presque figé sur place, j'entendis malgré moi des bribes de ce que la jeune fille installée sur la tombe disait.

"Si tu savais combien tu me manques, chaque jour, j'y pense, j'essaye d'avancer tous les jours mais c'est vraiment très dure. Mais à partir de maintenant, je vais venir te voir au moins une fois par semaine. Tu me manques ! Je t'aime aussi ma jumelle"

Je savais que je n'aurais pas dû entendre ça.
Je savais aussi que la jeune fille, que je venais de reconnaître, n'aurait probablement aucune envie de me voir.
Je ne pensais jamais la recroiser...

Elle interrompit le cour de mes pensées en se relevant. Elle sembla hésiter un instant, comme si elle ne voulait pas partir.

Je me raclai la gorge pour signaler ma présence. C'était toujours mieux qu'elle s’aperçoive maintenant que j'étais là plutôt qu'en se retournant et en se retrouvant nez à nez avec moi.

- Salut Mia, fis-je d'une voix un peu hésitante quand elle se retourna.

C'était un peu foireux comme salutation, mais je ne m'attendais vraiment pas à la voir.
© 2981 12289 0

_________________

I would never, never do anything unless I believed in it.
Messages : 19
Argent ($) : -250
Date d'inscription : 30/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
You were like my sister... and with our families... we need each other.

Carte d'Identité
Âge: 22 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Sam 26 Nov - 22:33





Retour dans le passé
Anthony & Mia

Je venais d'entendre mon prénom, je me suis retournée instinctivement ne sachant pas réellement sur qui je pouvais tomber ! Je ne connaissais plus personne pour le moment à New-York, depuis mon retour dans la ville, je n'avais pas été le genre de personne à sortir, j'avais été du genre assez casanière. Les seuls endroit ou je me rendais, c'était à mon cabinet d'avocat et de temps en temps au supermarché, j'avais une vie qui n'était pas spécialement agité même si mon père me conseillait même de sortir un peu le week end afin de rencontrer du monde mais ce n'était pas une chose que je voulais, je n'avais pas besoin de faire des rencontres et heureusement que mon père n'avait pas insisté.

Je fixais la personne qui était juste devant moi, il était grand, blond et il connaissait aussi mon prénom ... Je ne voulais pas paraitre bizarre mais je ne connaissais absolument pas ce garçon ! Et j'avais beau essayer de me rappeler si j'avais un jour rencontré cette personne, je n'en n'avais vraiment aucun souvenir. Mais ce qui ne me plaisait pas vraiment, c'était qu'il connaisse mon prénom et moi, je ne savais absolument rien, c'était tout de même bizarre.

- Je ne pense pas qu'on se connait !

Je n'avais pas bougé, en remettant les mains dans mes poches, il fallait bien l'avouer, je n'avais vraiment pas chaud du tout ! Mais en attendant, je ne me sentais pas vraiment en sécurité dans ce cimetière et surtout avec la personne qui se trouvait en face de moi. Je ne sais pas pourquoi, c'était un sentiment étrange que je ressentais !

- Qu'est-ce-que vous me voulez ?

J' étais un peu sur la défensive, mais je ne devais pas me montrer faible ! Je ne connaissais pas cette personne et je ne savais pas vraiment ce qu'il pouvait se passer ...

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________
Messages : 555
Argent ($) : 29178
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
It's over bitch !

Carte d'Identité
Âge: 24 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Sam 26 Nov - 23:39
Retour dans le passéMia & Anthony ♥
Mia sembla un peu surprise d'avoir été appelée par son prénom. Elle se retourna, me regarda de haut en bas, sur la défensive et ce qu'elle dit par la suite me choqua légèrement.

Je haussai un sourcil.
Elle ne pensait pas qu'on se connaissait. Vraiment ?
Je ne savais pas si elle me faisait marcher, si elle faisait semblant de ne pas me connaître parce qu'elle ne voulait pas me parler ou si elle ne me reconnaissait réellement pas.
Elle ne me regardait pas avec autant d'animosité que par le passé et son visage ne montrait absolument pas qu'elle aurait pu me reconnaître mais elle pouvait tout aussi bien être une bonne actrice.
C'était bizarre tout de même. Je savais bien qu'on n'avait pas été proche ou quoi que ce soit et que le contexte dans lequel on s'est rencontré n'était pas le plus propice possible mais à ce point...
Des fois je me disais que c'était dommage que j'aie une aussi bonne mémoire.

- Tu ne me reconnais pas ? demandai-je, un peu hésitant.

En soi, si je ne lui disais pas qui j'étais, ça pouvait jouer en ma faveur. Je pouvais hausser les épaules et faire demi-tour et on oublierait tous les deux qu'on s'était croisé. Mais depuis le temps que je n'étais pas venu ici, je n'avais pas envie de partir comme ça. Et si je restais, il allait bien falloir que je lui dise qui j'étais. Et ça ne servait à rien de mentir...
Je poussai un soupir.

- Anthony... tentai-je.

Peut-être que mon nom lui rappellerait plus de souvenirs. Je n'avais pas particulièrement envie de lui expliquer comment on se connaissait.

- Je ne te veux rien, je viens seulement visiter la même tombe que toi.

© 2981 12289 0

_________________

I would never, never do anything unless I believed in it.
Messages : 19
Argent ($) : -250
Date d'inscription : 30/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
You were like my sister... and with our families... we need each other.

Carte d'Identité
Âge: 22 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Dim 27 Nov - 21:52





Retour dans le passé
Anthony & Mia

Apparement, je devais le connaitre, puisqu'il venait de me demander si je ne le reconnaissais pas ! Il fallait bien avouer que j'avais aussi décidé d'oublier toutes les personnes que j'avais pu connaitre dans mon ancienne vie, cette vie ou j'avais plongé dans la drogue et la dépression, mais j'avais dépassé cette période de ma vie, j'étais revenue beaucoup plus forte, enfin j'avais encore quelques petites rechute surtout quand je regardais mes albums mais je le faisais de moins en moins ... En attendant, je me demandais bien ce que j'allais bien pouvoir répondre à la personne qui était juste en face de moi et que j'étais sensé reconnaitre.

- Pas du tout, on se connait d’où ?

La question était posé, j'allais surement connaitre la réponse dans quelques instant mais finalement, je n'allais pas devoir attendre si longtemps ! C'est en entendant son prénom que la vérité allait me revenir en pleine figure et il ne fut absolument pas longtemps avant de comprendre d’où il me connaissait ! Déjà que je n'avais pas bougé beaucoup mais alors là, j'étais encore plus tétanisée ! Je n'y croyais pas.Comment pouvait-il osé venir ici ? Il n'avait absolument pas sa place et il était clair et net que je n'allais pas me gêner pour lui dire.

- Tu n'as aucune raison d'être ici !

Il n'avait aucune raison d'être ici ! Et il n'en n'avait absoluement pas le droit ! C'était à cause de lui que j'avais perdu ma meilleure amie, c'était de sa faute et il avait le culot de se pointer ici sur sa tombe ! Il ne me fallait pas plus de trois seconde pour changer de comportement et que mes yeux n'ait juste envie de le fusiller !

- Dégage !

Je venais de lui hurler dessus ! Et même si, c'était incorrecte d'hurler dans un cimetière, je n'avais pas pu me retenir.C'était absolument incorrecte ! Il allait devoir partir et il n'avait même pas intérêt à revenir sur la tombe d'Alice !

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________
Messages : 555
Argent ($) : 29178
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
It's over bitch !

Carte d'Identité
Âge: 24 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Ven 9 Déc - 22:14
Retour dans le passéMia & Anthony ♥
Elle sembla réfléchir un moment pour se souvenir de qui j'étais, mais ça ne devait pas vraiment fonctionner puisqu'elle me demanda d'où on se connaissait. La question qui tue...
Heureusement, ou pas, je n'eu pas besoin de répondre à cette question puisqu'une fois mon nom donné, son visage changea en l'espace d'une demi-seconde. Visiblement, la lumière s'était faite dans son cerveau, mais comme je m'y attendais, elle n'avait pas l'air très contente de me voir.
C'était un léger désagrément, mais je m'en fichais un peu en soi.

- Aucune raison d'être ici ? répétai-je, un peu offusqué.

Non mais je rêve. Elle savait très bien ce que je faisais ici et elle n'allait clairement pas m'en empêcher. Qu'elle ne m'apprécie pas, c'était une chose. Très bien, c'était son problème. Mais elle n'avait pas à me dire ce que j'avais le droit ou pas de faire. Surtout à ce sujet.

- J'ai mes raisons d'être ici et qu'elles te plaisent ou pas, ça ne te regarde pas. Les cimetières sont ouverts à tous que je sache... ajoutai-je calmement.

Je ne cherchais absolument pas le conflit.
Je ne l'avais pas vu depuis des années, elle n'avait aucune raison de m'agresser comme ça, peu importe l'animosité qu'elle conservait pour moi.

Elle me fusillait toujours du regard... comme si elle croyait que ça allait me faire tressaillir, baisser les yeux et m'en aller... elle pouvait toujours rêver !

Elle me hurla de dégager comme une démente. J'écarquillai les yeux.

- T'es dingue ou quoi ? Pourquoi tu cries comme ça, tu sais pas où on est ou quoi ?

Bon, je savais qu'on n'allait pas réveiller les morts et si ça ne tenait qu'à moi, je m'en foutrais complètement. Pour moi, ce qu'on faisait dans un cimetière n'était ni respectueux ni irrespectueux pour les défunts. Mais je ne pense pas que les autres personnes qui étaient là pour rendre visite à l'un de leurs proches soient du même avis que moi.

© 2981 12289 0

_________________

I would never, never do anything unless I believed in it.
Messages : 19
Argent ($) : -250
Date d'inscription : 30/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
You were like my sister... and with our families... we need each other.

Carte d'Identité
Âge: 22 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Mer 28 Déc - 16:33





Retour dans le passé
Anthony & Mia

Il n'avait aucun droit d'être ici surtout vu ce qu'il avait fait à ma meilleure amie ! On avait commencé ensemble les conneries mais on allait s'en sortir ensemble mais il était arrivé et elle avait complètement changé ! Elle passait son temps avec ce débile profond et il lui faisait consommer des choses vraiment mauvaise, c'était de sa faute si elle était morte ! Alors effectivement, il n'avait aucun droit de venir ici et j'allais bien m'en charger de lui faire interdire l'accès. Comment, je n'avais pas encore d'idée mais j'allais y réfléchir et je trouverais bien une solution.

- Non ! Tu n'as aucune raison d'être ici, tu sais ou se trouve ta place ?! En taule, avec les connards de ton espèce !

Il devait être surement en train de plaisanter, il venait faire son malheureux alors qu'il avait été lâche pendant des années, c'était le comble tout de même. Comme s'il avait le droit de revenir sur la tombe d'Alice alors qu'il l'avait laissé comme une merde. Il faut l'avouer pendant mon temps d'absence, j'avais fait mes recherches, des recherches dont personne n'était au courant, pas mon père au non surtout pas, mais j'en avais découvert des choses.

- Tes raisons ... Ca pourrait me faire rire tiens ! Quelle raison as-tu de venir ici alors que tu l'as laissé crever comme une merde ?! Je me demande bien, alors je vais te le dire, tu n'as aucune raison et aucun droit de venir sur sa tombe ! Et crois-moi, je vais faire en sorte qu'on t'interdise l'accès ! Et je suis sure que le père d'Alice sera aussi de mon avis.

Je n'avais jamais vraiment perdu le contact avec le père d'Alice après tout, c'était tout de même comme un deuxième père pour moi, même si pour le moment, je n'avais pas réussi à retourner chez lui, il y avait encore trop de souvenir pour que j'y aille, on avait tout de même prévu de se voir dans un endroit neutre, un endroit qui ne lui rappelait pas sa fille et ma meilleure amie. Ce n'est pas qu'on voulait l'oublier mais déjà de ce voir nous rappellerait notre malheur alors on voulait éviter d'être encore plus malheureux.

- Je préfère être dingue comme tu dis plutôt qu'une personne comme toi ! Je me demande encore comment tu arrives a te regarder dans une glace ! Ca doit être mauvais de se lever chaque matin et de se rencontre compte qu'on est un assassin !

Et que cela ne tienne, un jour, je lui ferais payer pour ce qu'il a fait ! Pour ce qu'il a fait au père d'Alice et pour ce qu'il m'a fait ! Devenir avocate n'avait jamais été vraiment mon but de départ dans la vie mais venger Alice et le voir être condamné, ca oui !

- Pauvre idiot, je sais très bien ou on se trouve ! Je me trouve dans l'endroit ou je dois venir voir ma meilleure amie car tu l'as tué !

Je le fusillai du regard, je détestais ce mec, des années avant et il était clair et net que ca n'allait pas changer dans les prochaines années ... Jusqu'à temps qu'il paye pour ce qu'il a fait !

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________
Messages : 555
Argent ($) : 29178
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
It's over bitch !

Carte d'Identité
Âge: 24 ans
Métier: Au chômage
Habitation: A la rue
Dim 1 Jan - 15:26
Retour dans le passéMia & Anthony ♥
Déjà que ce n'était pas facile pour moi, psychologiquement parlant, de venir ici, il fallait en plus de ça que je m'en prenne plein la gueule. Je n'étais absolument pas d'humeur pour ça.
Je comprenais tout à fait que ça avait été dur pour elle, j'éprouvais même de la compassion. Mais ça ne l'autorisait en aucun cas à me traiter de cette manière.

- Que tu le veuilles ou non, j'ai autant de raison que toi d'être ici.

Elle croyait peut-être que ça ne m'avait pas affecté. Elle se trompait ! Je n'avais juste jamais essayé de me faire plaindre par elle. Non merci !

- En taule ? répétai-je en levant les yeux au ciel.

- Un connard, je veux bien l'admettre mais si j'ai ma place en taule, alors toi aussi.

C'était un peu l'hôpital qui se foutait de la charité.

Je vis rouge quand elle me reprocha de l'avoir "laissé crever comme une merde". Mes muscles se tendirent, mes poings se serrèrent et ma mâchoire se crispa. Comment osait-elle ?! Elle dépassait les bornes.
J'avais commencé notre conversation de manière civile, très calme. Si elle me cherchait trop, elle risquait de me trouver !

- Ferme-là, sifflai-je. Tu ne sais pas de quoi tu parles ! Tu n'étais pas là ! Je ne l'aurais JAMAIS laissé mourir !

Je ne savais pas comment elle pouvait avoir l'indécence de dire ça. Elle ne me devait aucune considération, d'accord, mais elle pouvait au moins respecter son amie.
J'avais la décence de mon côté de ne pas lui donner de détail. J'aurais pu lui décrire la manière dont je l'avais trouvé et ce à quoi elle ressemblait à ce moment là pour lui faire du mal, mais j'avais trop de respect pour Alice pour faire ça.

Je pris quelques secondes pour faire redescendre la tension. Mes mains tremblaient de fureur. Il fallait que je me calme si je ne voulais pas risquer de me provoquer une crise d’épilepsie. C'était bien la dernière chose dont j'avais envie en ce moment.

- Son père et toi pouvez faire ce que vous voulez, ça ne m'empêchera pas de venir.

De toute manière, ce n'était pas possible de m'interdire l'accès. Et même si ça l'était, elle savait aussi bien que moi que ça ne m'arrêterait pas.

- C'est ça, Miss Parfaite, la raillai-je quand elle affirma préférer être dingue que comme moi. C'est ton nouveau truc la diffamation ?

Elle passait de "l'avoir laissé crever" à l'avoir assassinée maintenant ? Elle ne manquait pas de culot ! Je savais bien qu'il y avait de la colère et de la douleur derrière ça. Bien plus que du bon sens. Mais je ne savais pas si elle se rendait compte de ce qu'elle me disait. De ce qu'elle me faisait même !
J'avais pris du temps à accepter que je n'aurais pas pu éviter ça, à accepter qu'elle s'était éteinte et qu'il n'y avait rien que j'aurais pu faire.

Mia ne savait pas de quoi elle parlait. Elle ne savait pas ce qu'il s'était passé, et elle ne connaissait pas non plus ma réaction. Elle ne savait pas ce que j'avais ressenti, ce que j'avais fait, ni ce que j'avais pensé les heures, les jours, les mois et même les années qui ont suivi. Et je ne lui ferai pas le plaisir de lui en faire part.

- Tu peux m'accuser autant que tu veux, mais tant que tu ne verras pas la vérité en face, tu n'avanceras pas, lui répondis-je d'un ton méprisant.

De ce que j'avais entendu, elle avait pété les plombs à la mort d'Alice. Et de ce que je voyais maintenant, elle n'avait pas plus réfléchi depuis. Tout ce qu'elle me crachait à la figure n'était que du ressentiment. Il n'y avait rien de sensé là-dedans, seulement des émotions exacerbées. J'avais presque pitié pour elle.


© 2981 12289 0

_________________

I would never, never do anything unless I believed in it.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Faites tourner! :: Coin Invité :: Exemples de RPGs
Retour dans le passé Feat Anthony Curtis

Sauter vers: